Comprendre sa facture d’électricité - Le TURPE

  • Mise à jour

Qu'est-ce que le TURPE ?

Le tarif d’utilisation des réseaux publics de distribution d’électricité (TURPE) est payé par tous les consommateur.ice.s d’électricité ayant conclu un contrat avec un fournisseur d’électricité, quel qu’il soit.

Il sert à rémunérer les gestionnaires de réseau de transport (RTE) et de distribution (Enedis : ex-ERDF) d’électricité. Ce tarif est fixé par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) puis facturé par Enercoop pour le compte d’Enedis et RTE, à qui Enercoop reverse l’intégralité de ce qui est perçu.

Les évolutions du TURPE, répercutées sur le prix de vente conformément à l’article 7.2 des Conditions Générales de Vente, seront visibles au niveau du prix unitaire sur les lignes abonnement et consommation. Concrètement, l’impact sur votre facture dépendra de votre puissance souscrite (mesurée en kVA, qui détermine le prix d’abonnement) et de votre consommation (mesurée en kWh).

Comment est calculé ce tarif ?

Ce tarif est l’addition de plusieurs « composantes » correspondant aux différents coûts supportés par les gestionnaires du réseau. Ces principales composantes sont : 

  • le soutirage (fonction de la puissance et de la consommation),

  • la gestion de la clientèle (facturation, recouvrement, accueil...)

  • le comptage (entretien, location, relève du compteur).

4 grands principes qui régissent ce calcul :

  • La « péréquation tarifaire » : le tarif est identique sur l'ensemble du territoire national, conformément au principe de solidarité territorial mentionné par le code de l’énergie. (Article L 341-3)

  • Le principe du « timbre-poste » qui interdit de répercuter sur le consommateur la distance effective parcourue pour l'acheminement de son électricité. Le tarif lié à cet acheminement doit être identique quelle que soit la distance entre le compteur et le lieu de production.

  • La « tarification en fonction de la puissance souscrite » : la puissance souscrite par un foyer et la tension de raccordement sont deux facteurs principaux permettant de moduler le TURPE à la hausse comme à la baisse.

  • L'« horo-saisonnalité » qui témoigne de la discrimination tarifaire appliquée en fonction des saisons, du jour de la semaine, mais aussi de l'heure de la journée (uniquement pour les professionnels > 36 kVA chez Enercoop).

Qu’est-ce qui change au 1ᵉʳ août 2023 et pourquoi ?

À partir du 1er août 2023, une évolution réglementaire s’applique sur le TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité), selon la délibération de la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) du 31 mai 2023.

Concrètement, l’impact sur votre facture dépendra de votre puissance souscrite (mesurée en kVA, qui détermine le prix d’abonnement) et de votre consommation (mesurée en kWh).

Afin de vous aider à mieux comprendre comment cela impactera vos factures, nous avons réalisé des études basées sur les profils moyens des clients Enercoop.

À titre indicatif, voici l’évolution estimée du montant de vos factures au 01/08/2023 (pour les tarifs Grille) :

• pour les particuliers, une hausse moyenne de +3% du montant des factures TTC
• pour les professionnels C5 en basse tension inférieure à 36 kVA une hausse moyenne de +2,84 % (par rapport aux factures HTVA)

 

 

 

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 68 sur 146

Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande